arsene


Inscription à nos publications
Inscrivez-vous à nos publications et nous vous tiendrons au courant des dernières news.


Immobilier de placement : adapter la stratégie d'amortissement aux nouvelles règles posées par l'administration fiscale

Arsene Taxand – Immobilier



Immobilier de placement : adapter la stratégie d'amortissement aux nouvelles règles posées par l'administration fiscale
Les nouvelles règles fiscales en matière d’amortissement des actifs, qui sont entrées en vigueur à compter du 1er janvier 2005, ouvrent pour les sociétés foncières une nouvelle ère s’agissant de la dépréciation de leurs actifs.

La dimension fiscale de cette réforme pour les sociétés foncières constitue un élément déterminant pour leur rentabilité. S’il est prévu que les effets fiscaux de ces nouvelles règles comptables soient limités pour la majorité des entreprises, cette position conciliante n’a pas été retenue pour les sociétés foncières.

Cliquez pour obtenir notre analyse au format pdf.

amortissement_et_strategie_fiscale__version_2006_francaise_.pdf Amortissement et strategie fiscale (version 2006 francaise).pdf  (85.88 Ko)

 
Arsene Taxand – Immobilier
Immobilier de placement : adapter la stratégie d'amortissement aux nouvelles règles posées par l'administration fiscale
9 Janvier 2006
Array
(
    [0] => stdClass Object
        (
            [id] => 2293492
            [parent_id] => 1697412
            [subheading] => 
            [text] => Les nouvelles règles fiscales en matière d’amortissement des actifs, qui sont entrées en vigueur à compter du 1er janvier 2005, ouvrent pour les sociétés foncières une nouvelle ère s’agissant de la dépréciation de leurs actifs. 

La dimension fiscale de cette réforme pour les sociétés foncières constitue un élément déterminant pour leur rentabilité. S’il est prévu que les effets fiscaux de ces nouvelles règles comptables soient limités pour la majorité des entreprises, cette position conciliante n’a pas été retenue pour les sociétés foncières.

Cliquez pour obtenir notre analyse au format pdf. [align] => top [html] => rte [caption] => [lien_externe] => [lien_externe_type] => [thumbnail] => 1 [bgcolor] => [bordure] => [breakafter] => [position] => 1 [photo] => none [photo_old_path] => none [photo_default] => http://www.arsene-taxand.com/photo/art/default/1697412-2293492.jpg?v=1289616984 [photo_imagette] => http://www.arsene-taxand.com/photo/art/imagette/1697412-2293492.jpg?v=1289616984 [photo_imagette_16_9] => http://www.arsene-taxand.com/photo/art/imagette_16_9/1697412-2293492.jpg?v=1261387592 [photo_mobile] => http://www.arsene-taxand.com/photo/art/mobile/1697412-2293492.jpg?v=1289616984 [photo_iphone] => http://www.arsene-taxand.com/photo/art/iphone/1697412-2293492.jpg?v=1289616984 ) [results] => 1 [stat] => ok [generated_in] => 0.20 )
Les nouvelles règles fiscales en matière d’amortissement des actifs, qui sont entrées en vigueur à compter du 1er janvier 2005, ouvrent pour les sociétés foncières une nouvelle ère s’agissant de la dépréciation de leurs actifs.

La dimension fiscale de cette réforme pour les sociétés foncières constitue un élément déterminant pour leur rentabilité. S’il est prévu que les effets fiscaux de ces nouvelles règles comptables soient limités pour la majorité des entreprises, cette position conciliante n’a pas été retenue pour les sociétés foncières.

Cliquez pour obtenir notre analyse au format pdf.
Array
(
    [stat] => fail
    [err] => stdClass Object
        (
            [code] => 95
            [msg] => post_id Not defined
        )

)